Le milieu est venu à moi en quelques sortes. Ma sœur déficiente intellectuelle  et l'implication de ma mère dans le milieu au sein de l'APEDRSM m'a permis de m'impliquer en créant dans la cuisine de mon petit logement, la première rencontre des frères et sœurs, un groupe pour parler des impacts et difficultés que l'on vivait chaque jour auprès  de nos paires. 

Puis, je suis devenu entraineur spécialisé pour les Jeux olympiques spécialisés du Québec.  Ce fut un point marquant de ma vie de travailler avec mes athlètes. Les voir  se dépasser, se donner à fond pour l'espoir d'aller sur le podium.  

Je suis heureuse d'être revenue parmi vous tous. Travailler pour et avec nos membres me donne cette énergie de me lever tous les matins et ce sentiment d'avoir accompli quelque chose dans la vie de plusieurs personnes.

Anick Montpetit

Adjointe de direction

En 2019, je terminais finalement ma formation d'adjointe administrative comptable, la même que j'avais laissé après le décès de ma mère. Et c'est en magasinant un noeud papillon que j'ai appris que le PCVR cherchait une adjointe administrative.

J'ai joint l'équipe le 2 décembre 2019. Pour moi, c'était un signe, je retournais  dans le milieu que j'avais laissé après le départ de ma mère, né un 2 décembre.

Anick Montpetit.jpg